Des paysages somptueux vous tendent les bras à Madagascar

Il y a des centaines de raisons de vouloir visiter un voyage à Madagascar. L'extraordinaire richesse naturelle de l'île en est la première.

Aujourd'hui, Madagascar s'est dotée de zones protégées qui sauvegardent espèces rares et endémiques. Quelques réserves ne sont pas ouvertes aux touristes et sept font partie patrimoine mondial de l'humanité, par exemple les Tsingy de Bemahara, le parc national d'Andohahela, etc.

Jungles ou côte : la Madagascar dont vous rêvez

La majorité de ces espaces peuvent être parcourus en famille. Les visiteurs épris d'aventure optent pour des excursions de plusieurs jours, par exemple dans le parc national Isalo, à la rencontre des crocodiles.

Entre paradis végétaux et découverte d'animaux comme les lémuriens, Madagascar constitue un vrai terrain de jeu à ciel ouvert : rafting, parapente, mais aussi, en bord de mer, le windsurf dans l'extrême sud, la plongée sous-marine à Nosy Be et Ifaty et la pêche sportive. Le gouvernement malgache a misé sur le tourisme depuis trois décennies.

Ce secteur connait une croissance foudroyante et les structures hôtelières ont fleuri un peu partout. Toutefois, il est envisageable de sortir des sentiers battus, en optant pour un tourisme responsable.

Plusieurs structures ont été bâties avec cet état d'esprit, à l'image de la réserve de Vohibola et la zone forestière de conservation de Mandea. Très demandée en été, la rencontre avec les baleines à bosse autour de l'île Sainte-Marie fait aussi l'objet de mesures de préservation de ces mammifères marins.

Un voyage à Madagascar ne s'improvise pas. De fait, le climat change énormément.

Les pluies sont particulièrement abondantes à partir de décembre dans le nord alors qu'un climat très sec règne dans le sud. La côte est se découvre de septembre à novembre, le cas échéant vous risquez de subir le climat tropical humide.

Pour cette raison, il est recommandé de se renseigner auprès d'un spécialiste de Madagascar pour organiser son séjour. Au sud de l'Equateur, Madagascar est souvent surnommée "l'île-continent".

L'une de ses particularités est qu'elle présente une extraordinaire diversité d'environnement sur un terrain de presque 600 000 kilomètres carrés occupé à 70% par des plateaux et montagnes. L'île malgache décline les récifs coraliens, la jungle aquatique, les falaises aux arbres géants et la haute montagne.